Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Top articles

  • LIBERTE AU CONDITIONNEL

    02 novembre 2014 ( #Polar amerloque )

    Penny, mon amie de plus de trente ans (voire plus si affinité), n’a pas pour habitude de mâcher ses mots : « Lis ce truc mecton et prend une leçon d’écriture. Va faire quelques piges dans une cellule, ramasse-toi quelques branlées, retrouve-toi avec un...

  • PSYCHO KILLER, QU’EST-CE QUE C’EST ?

    04 octobre 2014 ( #Polar frenchy )

    Ca te le fait aussi à toi de ne pas pouvoir sortir d’une histoire, de rester en apnée dans un confort extatique après avoir connu l’excellence. Aussi, tu as dû également souffrir en t’attaquant au suivant malgré ses apparentes qualités. On ne devrait...

  • QUAND LE YORKSHIRE NE JUBILE PAS

    21 août 2014 ( #Polar rosbif )

    On ne m’y reprendrait pas. Faut pas déconner. 1974 m’avait filé un tampon énorme. Comme une charge de bison sur un chacal famélique. Et pourtant, j’avais encore faim de Peace. Il m’avait rassasié à outrance, l’enfoiré. Tu vois le gros type éventré dans...

  • L'HUMANITE BORDEL ! L'HUMANITE !

    11 mai 2014 ( #Polar frenchy )

    Vois-tu, il est d’étranges textes qui déchirent dès les premières lignes, qui te chopent par la tignasse. Livré à une brusque ivresse, j’admire le trophée planté sur la brassée de bambous géants qui trône dans le salon. Mon scalp. Le scalp d’un presque...

  • LE MONSTRE QUI A UN PETIT COEUR QUI BAT

    15 mai 2014 ( #Polar frenchy )

    Après ma lecture du « Aimer et laisser mourir » de JOB, je poursuis ma cueillette de hardboiled avec « Le Cramé » sorti en 2012 (décidément je fais tout dans le désordre). Cette fois-ci, je pouvais imaginer qu’il lui était possible de créer Le Cramé mais...

  • JUANITO POR FAVOR

    23 mai 2014 ( #Polar hibérique )

    Il est tentant, hein ? Avoue que la couv’ est sympa et le titre énigmatique. « Un jambon calibre 45 » c’était pas mal non plus. Ouais, d’accord, on s’en tape. C’est mon premier Salem. J’ai, je te le confesse tout de suite, bu du petit lait. Pour l’auteur...

  • CA CANAILLE AU GABON

    09 juin 2014 ( #Polar de la brousse )

    Pourquoi faire tordu quand tu peux faire simple. Surtout si ça dépote. Pourquoi faire logorrhéique quand tu peux faire bref. Surtout si ça envoie. Loin, très loin des performances des géniteurs de pavés - « Qu’on dirait des parpaings ! » comme me le suggère...

  • LES LOUPS SANS HORDE

    12 juin 2014 ( #Polar rital )

    Question à cent balles : Qu’est-ce qui est suisse, italien, indien et russe et qui va se faire un paquet de flouze en tirant la carotte de tout ce qui bouge autour de lui ? T’as pas une petite idée ? Non, que dalle ? C’est le Dromos Gang ! Pendant que...

  • LES VOIX DU SAIGNEUR

    29 juin 2014 ( #Polar frenchy )

    Page 162, autoradio du commandant Alex Bruce ; Morcheeba : « I'm so glad to have you And it's getting worse I'm so mad to love you And you evil curse. »* Un truc qui pourrait se traduire par « Je crève de ton amour et ça craint pour moi. » Voila, tu le...

  • ACTION... DIRECTE

    08 juillet 2014 ( #Polar frenchy )

    S’attaquer à un monstre consacré demande une solide culture. J’ai peut-être pas la carrure, tu m’excuseras... ou pas. Néanmoins, faisant fi du ridicule, je me génuflexe et prie Saint Polar de bien vouloir octroyer un passe-droit à mon modeste papier....

  • EVE LEVE-TOI

    29 juillet 2014 ( #Polar frenchy )

    Tu vas poser tes fesses sur les putains de galets de cette plage avec ce Jonquet - alors que les dames d'un certain âge qui t'entourent savourent le dernier Pancol tout en croquant dans un beignet dégoulinant de chocolat - et, par l'opération du Saint-Esprit,...

  • LOCKED-IN SYNDROME WITH DAEMONS

    10 août 2014 ( #Polar du Plat Pays )

    Tu dois te dire (ou pas) en me lisant que “le Bob Polar avec son écriture un peu à l’arrache, il va se taper le cul par terre avec ce bouquin.” Je suis au regret de te balancer un secret. Chuuut ! Je suis fan de Marcel Amont, je me dandine sur Claude...

  • CODE AZF

    27 avril 2014 ( #Polar frenchy )

    Venant de Montauban, dans la 404 de mes parents, alors que nous retournions souvent à la source dans le village de Baziège et du haut de mes 10/12 ans, je voyais pointer cette cheminée cracheuse de vilaine fumée. Et j’interrogeai mes parents : « Pourquoi...

  • QUE LE MAUDIT SOIT

    15 mars 2014 ( #Polar frenchy )

    « - Je te répète que le Maudit c’est le héros de Jacques-Olivier Bosco, B.O.S.C.O. - Bon OK, d’accord, j’ai pigé. Mais il fait dans le roman de gare, non ? SAS ou OSS 117 ? - T’es barge ou quoi ! Ça n’a rien à voir. Y’a pas un putain d’espion. - C’est...

  • L'AMERICAIN TRIME

    24 mars 2014 ( #Polar amerloque )

    « Ecoute-moi bien. Je ne vais pas te le gueuler cinquante fois. J’ai un Himalaya de bouquins qui me matent de leurs petits yeux humides qu’on dirait la pleureuse Isis devant la dépouille d’Osiris. Et ce que j’ai à te dire est éminemment important.» Ceci...

  • KHAGNE ET CAGNE

    25 mars 2014 ( #Polar frenchy )

    « Hop, hop, hop, je te le dis tout de suite, ici, dans le Sud-ouest, c’est magret et foie gras. Les frites, chez nous, frissonnent dans la graisse de canard, tu vois. Et si tu veux entrer dans « Le Cercle » avec moi faudra montrer patte blanche et......

  • DES CORDES POUR SE PENDRE

    30 mars 2014 ( #Polar frenchy )

    Non, il n’aura pas la mauvaise idée de prendre un avion qui va s’écraser ; non, il ne sera pas condamné pour l’assassinat de la mère de son fils ; non, il ne finira pas sa vie avec la tremblote. Tony n’est pas Marcel, Carlos ou Muhammad. Tony est bien...

  • SMOKE, C’EST DU BELGE !

    18 avril 2014 ( #Polar amerloque )

    Un jour, on m’a dit Westlake - on n’est pas un con -, on m’a dit Dortmunder. J’ai donc fourragé dans le bazar que je fréquente parfois pour assumer mon fantasme : la découverte d’un illusoire trésor. Après m’être faufilé devant la vitrine des bijoux de...

  • POUPEES DE SON

    07 février 2014 ( #Polar frenchy )

    Chroniquer « La chambre des morts » aujourd’hui, juste après avoir atteint des sommets de lecture avec des Lamar, Ellroy, Peace ou Crews, me pose problème. J’avais adoré ce bouquin qui m’avait chopé par les cojones alors que je débutais ma « carrière...

  • L'HORREUR DELICIEUSE

    04 janvier 2014 ( #Polar amerloque )

    Je ne vais pas y aller par quatre chemins, j’y vais tout de go, accroche-toi ami lecteur, tu vas toucher du doigt, en tournant les pages de ce bouquin, la Sublimation du Mal que je traduirai par cet oxymore « l’Horreur Délicieuse ». Ce roman en a toutes...

  • PRIS DANS LA NASSE

    05 janvier 2014 ( #Polar frenchy )

    153 pages suffisent à Pascal Garnier pour te choper par le colbac. Tu vas assister, pas à pas, aux différents soubresauts de l’existence de Fabien. Te voici pris dans la nasse. Autant te le dire illico, je suis devenu fan de l’auteur. Pour mon anniversaire...

  • MAELSTROM INTENABLE

    05 janvier 2014 ( #Polar rosbif )

    Je te propose une clef : s’imprégner de la biographie de l’auteur avant d’ouvrir ce bouquin. En effet, l’œuvre de David Peace est marquée au fer rouge par son vécu (article en anglais : ici). 1974 est le premier roman du quartet « The Red Riding » (avec...

  • LES CLAPOTS NOIRS

    07 janvier 2014 ( #Polar amerloque )

    Si ce n’étaient les vives et élogieuses réactions des critiques, les dithyrambes des lecteurs, les « wow » des bloggeurs, je n’aurai pas mis un seul centime d’euro pour me procurer ce roman. Tu fais comme moi lecteur, tu prends le bouquin dans ta poigne,...

  • CHINESE CONNECTION

    07 janvier 2014 ( #Polar du Grand Froid )

    Si tu es casanier comme moi mon cher lecteur, tu vas en prendre pour ton grade avec le changement de fuseaux horaires : quatre continents et un voyage dans le temps. Tu me diras que courir plusieurs lièvres à la fois c’est peut-être pas bon pour les guiboles....

  • ARRETE FRANKIE, C'EST BON !

    13 janvier 2014 ( #Polar teuton )

    Tiré d’un fait réel, « La Vérité sur Frankie » m’a fait souffrir. Aspiré par cette histoire démoniaque j’ai tant retenu mon souffle, bu les paroles des « enfermés » que j’en suis ressorti ivre, repu, atone. Trois jeunes gens rencontrent le dénommé Frankie....

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>