Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

LA LOI DE LA JUNGLE - CAT 215 - ANTONIN VARENNE

Publié le par Bob

Introduction* : " Boire ou conduire..."

 

Guyane. Marc, malgré les réticences de son épouse, ne peut refuser le boulot qu'on lui propose - la famille tire le diable par la queue. C'est en Guyanne qu'il va retrouver un type, avec qui il a bossé, qui lui inspire défiance et suspicion. Au coeur de la jungle - où les orpailleurs s'escriment à survivre - il doit intervenir sur une énorme pelleteuse en panne conduite par un ancien légionnaire. Il faut travailler vite car le trafic de la matière précieuse n'attend pas.

 

Un petit format, une centaine de pages, un titre qui terrasse. CAT 215 est une nouvelle. Ce n'est donc pas un pavé mais il pèse ses 20 tonnes.

 

Avec Battues, nous avions fait une belle découverte. "Alors on veut, comme Rémi, s'étendre dans l'herbe, s'apaiser et pioncer ferme sous le regard des cochons." Encore imprégnés par la terre noire de la Creuse nous posons désormais nos pas sur cette terre rouge qui recèle un trésor, celui qui attise les convoitises, qui rend fou.Tous ces hommes, suant sang et eau, ont un rêve et vivent un cauchemar. La pépite ! Ces orpailleurs l'imaginent entre leurs mains calleuses, mains tremblantes. Au coeur de la jungle, la pire des exploitations est humaine, quelques grammes d'or, des clopinettes pour des heures, des semaines harassantes. La loi de la jungle. Alors, les rapaces rodent et trafiquent. Alors les gendarmes sont dépassés. C'est dans cet univers sale dégueulasse, dans ce labyrinthe de verdure que le diéséliste s'approche du monstre pour lui redonner vie. A ses côtés, Joseph boit et Alphonso prépare la pitance. Jo est le méchant par excellence qui déverse sa haine, Alphonso son esclave qui l'évite. C'est dans cette atmosphère accablante que Marc les rejoint.

 

Le talent d'Antonin Varenne réside en grande partie dans sa capacité à rendre insoutenable l'inhumanité de ce territoire. Sans aucun lien avec la civilisation, livrés à eux-mêmes, encerclés presque reclus, le trio subit moins la nature sauvage que la promiscuité. Le danger est partout, de tous les instants et l'autre semble être à l'affût, prêt à sauter à la gorge. Alors que le monstre somnole. La pelleteuse Caterpillar 215. Paradoxalement, toute cette population hétéroclite a été attirée par la jungle - chacun y trouvant des raisons valables. Sont-ce uniquement ces trésors qu'elle protège ? Pour certains c'est une évidence mais la jungle représente aussi un abri - qui peut se transformer en geôle. Pour Marc la jungle est une mer végétale qui lui inspire tout autant un désir d'aventure - quête souvent inavouée - qu'une fuite d'un quotidien étriqué. Cependant, c'est une angoisse tenace qui l'étreint.

 

CAT 215 est un court récit d'atmosphère qui nous précipite dans un théâtre de verdure où se joue, à huis-clos, un dernier acte saisissant.

 

Mention : "Dans la jungle, terrible jungle..."

*Penny est mon assistante et amie. Elle intervient en introduction de mes chroniques.

 

« CAT 215 » Antonin Varenne, La Manufacture de Livres, collection Territori, parution : 11/05/2016, nouvelle, 100 pages.

Voir les commentaires