Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

PRIS DANS LA NASSE

Publié le par Bob

PRIS DANS LA NASSE

153 pages suffisent à Pascal Garnier pour te choper par le colbac. Tu vas assister, pas à pas, aux différents soubresauts de l’existence de Fabien. Te voici pris dans la nasse. Autant te le dire illico, je suis devenu fan de l’auteur. Pour mon anniversaire - le 27 mars (je t’autorise à prendre des notes) - tu sais désormais quoi m’offrir ...

Fabien apprend le décès de son épouse avec son amant dans un accident de voiture. Il pourrait y avoir pire mais c’est quand même pas le pied. Le jeune veuf ne sombre pas - est-ce sa découverte de l’infidélité de madame qui atténue son désespoir ? - mais rejoint un pote célibataire pour passer des journées de feignasses en abusant de nombreuses substances. Plop, une idée germe dans son esprit : « Et si je piquais la veuve de l’amant de ma femme ? » De fil en aiguille (très utile à Fabien un peu plus tard), il va finir par la séduire. Cependant, l’amie de celle-ci - qui était la première épouse de l’amant (tu suis toujours ?) - leur propose une virée dans sa maison de campagne. Isolée, la maison. De la douce grisaille nous entrons dans l’abominable noirceur.

Garnier contrôle l’action avec son rythme tranquillou et son humour décalé, fait évoluer ses personnages gentiment. Il est le charmeur, tu es le serpent. Docile. Tu te laisses séduire pas son chant poétique. « Fabien n’était pas le seul sur le quai à être déguisé en buisson de lilas. Le papier journal humide qui entourait les branches se décomposait lentement entre ses doigts. Il n’avait jamais remarqué que son père avait de si longs poils dans les oreilles. C’est tout ce qu’il retiendrait de ces trois jours passés avec lui. » Mais la mélodie monte d’un ton, le rythme s’accélère et tu le suis jusqu’à son aboutissement. Comment de l’idiote banalité peuvent éclore de noirs desseins. C’est ce que tu vas découvrir ...

Note : 3,5/5

Mention : Ignorer le talent de Garnier est une faute professionnelle. Un seul petit regret avec la fin qui m'a laissé sur ma faim.

Pascal Garnier La place du mort Format de poche (paru le 03/01/2013)

Né en 1949, Pascal Garnier est l’auteur, plusieurs fois primé, de nombreux romans noirs. Il a également écrit des livres pour la jeunesse. Il est mort en 2010. Lune captive dans un œil mort et La Théorie du panda sont disponibles en Points.

Voir les commentaires