Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

SUR LA ROUTE - ALBUQUERQUE - DOMINIQUE FORMA

Publié le par Bob

Introduction* : « Les histoires d’amour finissent mal, en général. »Nouveau-Mexique. Albuquerque. Décembre2001. Cela fait plus de dix années que Jamie et Jackie se planquent, les nerfs à vif - le couple se délite - en attendant ce jour. Ils sont venus pour les tuer. Jamie a parié. Va-t-il perdre ? Alors, il s’arme et lutte et fuit. Avec Jackie. Jackie qui le déteste. Leur salut a pour nom Los Angeles où ils vont chercher l’aide qu’ils ont obtenue grâce au programme fédéral de protection des témoins. Mais que peut-on espérer d’un destin tout tracé ?

Le lecteur avisé doit savoir qu’autrefois l’auteur a bourlingué en ces lieux et qu’il semble se plaire à y retourner ne serait-ce que par le jeu de la fiction. Le lecteur intransigeant dira que c’est une valeur ajoutée, que l’expérience du vécu est une arme redoutable, qu’une bonne fiction s’enrichit de la vraisemblance. C’est une question qui fait débat. Tel n’est pas notre propos ici. Albuquerque est un roman court. Le couple Asheton traqué n’aura pas d’autre choix que de prendre la route pour une course poursuite qui le mènera dans la ville des Anges où il va tenter de sauver sa peau alors que l’amour a déjà pris la tangente. Tandis que Jamie ne parvient pas à joindre son contact Jackie comprend assez vite que le combat est perdu d’avance, elle qui rumine son dégoût pour celui qui l’a lamentablement entraîné dans cette impasse, elle qui souhaite refaire sa vie. C’était au temps où ils vivaient à New York et se nommaient encore Eva Bellini et Damian Carlyle - il était le receleur d’une bande de braqueurs.

Sous couvert d’une histoire de vengeance où la tension est permanente car véhiculée par une menace constante, Dominique Forma nous parle de désamour. Ou comment briser les chaines d’un destin que l’on ne maîtrise pas alors que l’autre trace la route de leur sombre avenir. C’est de cette ambiguïté que se nourrit le récit. La liberté a un prix, la soumission aussi. La liberté n’a plus de prix quand la vie sociale est en péril.

Albuquerque se lit d’une traite afin de suivre le trajet chaotique - road movie sur les highway du Nouveau-Mexique et cheminement dans les sinueux méandres de leur tourments - de ce couple dans la panade. Plaisant, ce court récit est une petite gourmandise - comme un trou normand, ici amerloque, dans vos agapes littéraires.

Mention : Des amours ou désamour ?

*Penny est mon assistante et amie. Elle intervient en introduction de mes chroniques.

« Albuquerque » Dominique Forma, éditions La Manufacture de Livres, parution : 19/01/2017, 176 pages.

 

Voir les commentaires

1 2 3 > >>