Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

HAPPY BIRTHDAY TO YOU - MANHATTAN MARILYN - PHILIPPE LAGUERRE

Publié le par Bob

Introduction* : « Happy birthday to you
Happy birthday Mr President.
»

Manhattan. 2011. Elle avait besoin de donner du sens à sa nouvelle vie. Quitter les Marine et se retrouver seule dans New York ne favorise pas l’allégresse. Ainsi, Kristin Arroyo décide de rejoindre le mouvement de contestation pacifique Occupons Wall Street (Occupy Wall Street). Sa rencontre fortuite avec un photographe va déclencher un tourbillon de violence. Mais que vient faire Marilyn Monroe dans cette affaire ?

Philippe Laguerre n’est autre que Philippe Ward, auteur et directeur de collection des éditions Rivière Blanche qui publie des romans de science-fiction et de fantastique. Il a délaissé son nom de plume pour signer, chez Critic, un thriller qui, s’il passe la surmultipliée - pour faire moins pépère Penny me suggère « ça envoie grave du turbocompresseur » - et n’oublie pas les scènes d’action, s’appuie sur un fait historique qui a laissé des traces et a engendré de nombreuses hypothèses. Ainsi l’auteur utilise la fiction pour nous proposer sa version.

C’est en septembre 2011 que les manifestants se sont installés dans le parc Zuccotti. Ils dénoncent les abus du capitalisme financier et c’est dans ce contexte que s’ouvre le roman - après le prologue qui revient sur la célèbre soirée de Marilyn au Madison Square Garden. L’œil du photographe qui déambule dans le parc a remarqué Kristin au milieu de ses camarades de lutte. Bien sûr, elle a cette longue balafre sur le visage mais c’est surtout son charisme qui l’a attiré. C’est en faisant connaissance qu’il apprend que Kristin était la petite-fille d’un photographe de renom avec qui elle n’avait pas eu de contact. Et elle découvre qu’il a côtoyé Marilyn. Comment aurait-elle pu imaginer que ses recherches dans les archives du grand-père, que l’exposition de photos - où elle est mise en évidence - dans la galerie de son nouvel ami allaient tourner au vinaigre ?

Philippe Laguerre s’est lancé un défi audacieux, voire casse-gueule, en revisitant ce fragment du passé. D’après ce que j’en sais, il a mis tous les atouts de son côté et s’est même pris de passion pour l’existence tumultueuse de l’actrice et chanteuse américaine. Elle en a fait tourner des têtes et en devenant une icône Marilyn a côtoyé les plus grands, a connu des revers et un doute plane toujours sur les causes de son décès. Il n’en fallait pas plus pour mettre le pied à l’étrier à l’auteur qui, sous le mode du thriller, s’empare des faits et élabore une intrigue qui propose un finish aussi attendu qu’émouvant - quand l’impensable se réalise alors que l’on s’y est préparé. Pour parvenir à ce stade ultime il aura fallu courir, se cacher, fuir, échapper aux balles car les poursuiveurs - deux organisations - sont tenaces.

Distrayant, nerveux, Manhattan Marilyn s’accapare efficacement certains thèmes du genre associés à une énigme de la star légendaire. Nous n’avons jamais fait un mystère du peu d’intérêt que nous portons au thriller mais au jour J, à l’heure H et à l’instant T se déroule une scène qui suffit quasiment à notre attente - nous passons ainsi l’éponge sur une scène très équivoque qui se déroule à la suite. Les fanas du thriller en auront pour leur argent avec de l’action, du fracas, du suspense, du complot, des personnages marquants, des courses poursuites, New York et… Marilyn.

Mention : Pou-pou-pi-dou !

*Penny est mon assistante et amie. Elle intervient en introduction de mes chroniques.

« Manhattan Marilyn » Philippe Laguerre, éditions Critic, parution : mai 2016, 348 pages.

Voir les commentaires

1 2 3 4 5 6 7 8 > >>