Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

188 MÈTRES SOUS BERLIN - MAGDALENA PARYS - AGULLO

Publié le par Bob

LES TAUPES

Introduction* : « Quand je pense que Bob chasse les taupes à longueur de journées… »

 

Jamais l’Est n’avait été aussi proche de l’Ouest. En 1961 un mur est érigé par la RDA pour matérialiser la division de deux Europe. Beaucoup ont tenté de le franchir, beaucoup en sont morts - on ne connaît pas le nombre de victimes. Le métro et les égouts, voies utilisées pour fuir, ont aussi été murés. Environ soixante-et-onze tunnels sont entrepris à partir de l’ouest avec beaucoup d’échecs. Seules trois cent personnes (estimation) parviennent à s’échapper par ce moyen. C’est avec un tunnel imaginaire que l’auteure installe son intrigue. Celui-ci sera mis en chantier en 1981 par Roman pour faire évader son frère Franz - avec le soutien de quelques amis qui ne connaissent pas ce détail. Tout deux sont d’origine polonaise - tout comme l’auteure qui nous y conduit en cours de récit.

 

2010. Peter, l’un des protagonistes a repéré des zones d’ombre dans cette aventure et se charge d’enquêter car Klaus, un autre compagnon, a été assassiné dix ans plus tôt. Ainsi il va recueillir des témoignages de membres du groupe et faire avancer son dossier. C’est celui-ci que nous consultons. L’auteure choisit le modèle choral pour ce roman qui accentue l’intensité de l’intrigue car chaque intervenant place des pièces sur l’échiquier, apporte des éléments qui ouvrent des voies. Peter soupçonne une manipulation mais le mystère reste entier. Qui avance ses pions dans l’ombre ?

 

Zones d’ombre, ombre, manipulation. Comme à l’accoutumée les informations collectées ne prennent tout leur sens que lors des révélations finales - basées sur des faits réels. Ainsi la scélératesse s’impose et clôture ce récit à plusieurs voix mais entrebaille un pan de l’histoire berlinoise où la Stasi, traînant dans les parages, avait toujours son mot à dire,. Alors que l’on reçoit le message de tous - les désillusions, les bravades, les contrariétés ou les amours perdus - durant la majeure partie du roman, le choc est inévitable lorsqu’enfin la partie s’achève - échec et mat -, que les pions jetés sont désormais à terre.

 

Il ne faut pas le lâcher ce roman pour assister, sans interruption, à l’imbrication et l’implosion. Car 188 mètres sous Berlin est plus dense qu’il ne le paraît. Dans ce roman d’enquêtes - celle-ci étant plus journalistique que policière - les personnages sont suffisamment nombreux pour que le fil se casse si l’attention du lecteur n’est pas suivie. Mais l’on connaît l’attrait du roman choral qui suggère plus qu’il ne dévoile et par là-même influence l’intérêt de l’intrigue.

 

Cette histoire aventureuse permet d’entrer dans l’intimité des personnages et renvoie vers le théâtre d’opérations spéciales qui invite l’Histoire. Si le malaise s’installe avec les grappes d’informations glanées c’est Berlin qui s’agite à la surface, c’est la résistance des hommes et des femmes menacés qui transparaît. De main de maître l’auteure dresse son décor et bouscule ses personnages jusqu’à leur dernier retranchement pour que la vérité surgisse et enferme le récit du voile noir de la diabolique réalité. Les taupes ne sont pas celles que l’on croyait. Captivant et inspiré 188 mètres sous Berlin témoigne de la fragilité des relations humaines .Il est aussi une chronique des jours sombres. Et pour cela il nous a convaincu.  

 

Mention : « Tunnel 57 » est le nom donné rétrospectivement à un tunnel creusé par des étudiants ouest-allemands sous le Mur de Berlin, et par lequel s'évadent cinquante-sept Est-Allemands les nuits des 3 et 4 octobre 1964. L'événement a été décrit comme « la fuite la plus spectaculaire de l’histoire du Mur de Berlin » (Wikipedia)

*Penny est mon assistante et amie. Elle intervient en introduction de mes chroniques.

 

« 188 mètres sous Berlin », Magdalena Parys, éditions Agullo, traduit du polonais par Margot Carlier et Caroline Raszka, parution : 07/09/2017, 416 pages.

 

Commenter cet article