Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

LE MENSONGE - SUR LES HAUTEURS DU MONT CREVE-COEUR - THOMAS H. COOK

Publié le par Bob

LE MENSONGE - SUR LES HAUTEURS DU MONT CREVE-COEUR - THOMAS H. COOK

Introduction* :

« L'amour platonique c'est pas un truc qui est fait pour durer... et parfois ça peut finir mal. »

Mai 1962. Alabama. Choctaw. Ben s'occupe du journal de son lycée et le miracle se produit, Kelli, la nouvelle venue, se joint à lui. Kelli qui arrive de Baltimore avec sa mère. Kelli dont il est secrètement amoureux. Kelli qui est belle, intelligente. Pourquoi s'est-elle soudainement investie pour soutenir la cause de la communauté noire ? Kelli qui sera retrouvée morte sur le mont Crève-Coeur. Le coupable est assez vite appréhendé mais le shérif a des doutes. Ben et Kelli étaient liés par une profonde amitié. Todd avait quitté sa copine pour Kelli. Trente années plus tard, Luke, l'ami de Ben, s'interroge toujours et ne cache pas ses soupçons.

C'était ma première lecture d'un roman de l'auteur. J'ai gardé un excellent souvenir de « Au lieu-dit Noir-Etang ».

Et je retrouve la même élégance de style, le souci du détail qui permet notamment de cerner au mieux les personnages, la construction méticuleuse du récit – un présent/passé bien pensé, narrateur/personnage - et enfin l'intrigue. Quitter un « Noir-Etang » pour rejoindre un « Crève-coeur », le nom de ce mont étant lié à des épisodes douloureux. La jeune Kelli s'interroge – un pressentiment ? - , va faire des recherches et recueillir des informations qui semblent être volontairement écartées par cette petite communauté qui s'emmaillote dans un confortable conformisme. Une course d'esclaves avait lieu sur ce site. C'est peut-être avec cet élément de réponse en poche que le sort de Kelli va se jouer car elle va diffuser cela ce qui déplaît fortement – elle reçoit tout de même quelques encouragements. Kelli était différente, elle leur semblait différente. C'est ce qui ressortait de son attitude lorsqu'elle est apparue dès le premier jour au lycée. Mais elle était plutôt prudente et réservée, très séduisante et d'un esprit vif. Si tous les regards se portaient sur elle, elle semblait pourtant inaccessible. L'auteur en fait un obscur objet du désir... défendu. Ben sera celui-ci qui va l'approcher, devenir ami et souffrir en silence. Lorsqu'elle est assassinée, que Luke découvre son corps et vient l'annoncer à Ben, son meilleur ami, ce dernier semble culpabiliser, il ne réagit pas normalement. Ben, qui souhaitait vivement quitter le patelin, est maintenant médecin à Choctaw et après toutes ces années, le doute perdure. Pourtant, le coupable a été emprisonné. Et l'on apprendra que la haine est tenace en découvrant la face cachée de l'histoire. Ben libérera son âme en guise de conclusion.

Comme précisé plus tôt, la structure du récit met en valeur, en évidence une intrigue lancinante qui est subtilement orchestrée par l'auteur. Ben étant le narrateur et très proche de la future victime, il se trouve dans une situation particulièrement incommodante. Les propos qu'il tient n'arrangent rien à l'affaire. Et c'est sur ce point précis que Cook manœuvre en finesse car, entre passé et présent et avec de nombreux personnages – notamment des lycéens -, on ne cesse de s'interroger du début à la fin de l'histoire et que l'on ne peut se résoudre à accepter cette trop apparente évidence. Grâce à ce savant dosage le récit ne bascule jamais dans l'excès, on reste calmement en suspens accaparé par le maniement d'une plume habile et sage. Cependant, Cook écorche au passage l'aveuglement voire la cécité d'une population qui ne voit que ce qu'elle souhaite voir, qui s'obstine à moutonner au risque d'en perdre leur liberté de penser. Nous sommes en 1962, l'étranger n'est pas le bienvenu et savoir que des esclaves étaient mis aux enchères dans la commune ne lui fait pas une bonne réputation. D'autant plus que les organisateurs de la course du mont Crève-Coeur offrait un cadeau empoisonné au vainqueur. La servitude ne suffisait pas. Ainsi, on préfère ranger la honte dans les archives poussiéreuses de l'Histoire. Cependant l'auteur ne se fait pas d'illusion en ce qui concerne la nature humaine. Le méchant n'est pas toujours celui qu'on croit et la rivalité et le mensonge peuvent jouer des tours aux effets désastreux.

Sur les hauteurs du mont Crève-Coeur est un roman savoureusement noir mâtiné d'un suspense délicat mais lancinant.

Mention : De la belle ouvrage !

*Penny est mon assistante et amie. Elle intervient en introduction de mes chroniques.

« Sur les hauteurs du mont Crève-Coeur », Editions Seuil, Trad. de l'anglais (États-Unis) par Philippe Loubat-Delranc, parution 25/08/2016, 368 pages.

Commenter cet article