Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

ENQUETES, ENCENS ET PARFUM DE FEMMES

Publié le par Bob

ENQUETES, ENCENS ET PARFUM DE FEMMES

Introduction : Penny va entrer dans les ordres : « Sors de ce corps George ! »

Grantchester. Près de Cambridge. Années 50. Il est grand, jeune, cool, célibataire, a plutôt une belle gueule et il est... chanoine. Pote avec un inspecteur de Scotland Yard, Sidney Chambers a un certain penchant pour les enquêtes mais aussi pour le cricket, le whisky et la bière chaude. Ce sont six histoires qui se succèdent avec des énigmes, des morts, des vols et des frissons sensuels.

Disons-le sans vergogne, notre Sidney est séduisant et les donzelles qu'il a le plaisir de rencontrer ont souvent des secrets à lui confier - rappelons toutefois que les pasteurs ont accès au mariage pour ne pas froisser la gente calotine. Il s'avère que pour parvenir à ses fins le limier se doit d'examiner l'âme de ses ouailles. C'est une drôle d'expérience que d'entrer dans cet univers qui a priori pourrait paraître désuet. Le ton ô combien britannique reste mesuré, élégant voire classieux et il ne faut pas s'attendre à ce que Sidney lance « It's a storm in a teacup ! » mais plutôt « Il me paraît tout à fait inconvenant de mesurer l'ampleur des dégâts ! » Toutefois nous sommes séduit par la curiosité du chanoine et son intérêt qu'il affiche en rencontrant au pub chaque semaine son ami Geordie Keating pour une partie de backgammon. L'homme, désordonné, mal fagoté, est quasiment son contraire mais il aime son métier. Nous faisons également la connaissance de Mrs Maguire, sa gouvernante, de son amie et très complice Amanda Kendall et de Dickens, son labrador.

Ces six enquêtes se déroulent comme il se doit avec mesure et flegme. Même si le détective semble parfois sortir de sa sainte réserve, il garde néanmoins ses facultés pour décortiquer les mystères qui vont s'offrir à lui. Il consent difficilement à délaisser sa mission cléricale mais son enthousiasme prudent prend le dessus. Comme le précise la quatrième de couverture, le rapprochement avec le Père Brown saute aux yeux. Grandchester et Chesterton. Si l'on est dans la pure tradition du roman à énigmes, l'auteur s'emploie également à aborder des thèmes graves glissés comme des marque-pages dans ses récits.

Ce premier tome, « Sidney Chambers et l'ombre de la mort », est une escapade pour qui veut s'imprégner d'une ambiance rétro où la mort et les forfaitures imposent des enquêtes à ce jeune pasteur un tantinet charmeur et éclairé dont les aventures – intitulées « Granchester » - ont été adaptées pour la télévision.

Mention : Je vote pour le cinquième récit. La série s'étend de 1953 à 1981.

« Sidney Chambers et l'ombre de la mort - Les mystères de Granchester I » Actes Sud, Actes Noirs, traduit de l'anglais par Patrice Repusseau, parution janvier 2016, 368 pages.

Né en 1959, fils de l'ancien archevêque de Canterbury, James Runcie est écrivain et réalisateur. Il enseigne également à l'université de Bath et écrit régulièrement dans The Independant.

Commenter cet article