Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

PAS DE TANGO POUR LA MAPUCHE

Publié le par Bob

PAS DE TANGO POUR LA MAPUCHE

Lu en 2012, Mapuche m’avait permis de découvrir Ferey auparavant encensé avec son « Zulu » (porté à l’écran fin 2013). La relecture m’a toutefois laissé dubitatif sachant que pas mal de polars sont passés entre mes mains depuis. Ah, bon ? Car il ferait pas que des best-sellers Caryl Ferey ? (Ceci est un jeu de mots que je tenais absolument à placer)

Ne nous y trompons pas omniscient lecteur, « L’Affaire Mapuche » ne te confèrera pas le pouvoir de désosser les cadavres de la dictature argentine ou de t’approprier les us et coutumes de cette ethnie. L’auteur globe trotter ne propose pas un roman dit historique, il met en scène Jana la Mapuche artiste et Rubén le détective pour le compte des Mères de la place de Mai et rescapé de la tyrannie pour un thriller déffrisant.

Un travesti flotte dans le port. La fille d’un notable de la ville a disparu. Ces deux évènements vont être à l’origine de la rencontre de Jana et Rubén. Jana sculpte et vit dans un hangar paumé. Paula, son amie tapineuse apprend le décès de Luz. Rubén est à la recherche de la photographe Maria Victoria Campallo. Unis par la chair et les séquelles de leur passé, ils vont s’engager dans un sacré couloir de la mort où se niche l’ennemi, les ennemis.

Rubén et Jana vont devoir se sortir de la traque de leurs anciens oppresseurs. Il faut le dire haut et fort, ils sont dans la mouise. Meurtri mais pas désespéré, le couple va lutter en héros de la résistance. Tu vas expérimenter la férocité des tortionnaires et les bains de sang. La violence est quasi insoutenable. Avec son style radical, Ferey touche au cœur de la cible. Dans ce thriller, tu vas apprendre qu’il existe toujours des mères (et des grands-mères) qui manifestent pour entretenir la mémoire de leurs enfants et petits-enfants disparus, qu’il a existé l’ESMA (La Escuela de Mecánica de la Armada). Ah, tu le savais déjà ? Ton prof d’Hist et Géo était au top question Videla ?

Bien sûr les personnages sont taillés sur mesure pour s’intégrer dans le fil de cette histoire qui va te connecter avec ce que l’Argentine a connu de pire. Ce qu’elle ne parvient toujours pas à vomir. En parallèle, j’ai personnellement découvert le sort qui avait été réservé à l’ethnie Mapuche. En quelques mots et pour sûr trop brièvement. Que deviennent ses sœurs et ses frères du Peuple de la Terre ? Ferey a-t-il voulu éviter d’alourdir sa copie en nous épargnant ceci ou cela ? N’est-ce pas mieux ainsi (de nombreuses critiques ont encensé ce roman) ? Va faire un tour à Buenos Aires où le vent transporte parfois des remugles de décomposition des corps...

Note : 2.5/5

Mention : Erreur de justesse, j’ai choisi Mapuche délaissant Zulu lors du salon Polar’Encontre (47) en 2012.

Titre : Mapuche Gallimard, Série Noire, 2012

Né en 1967, Caryl Ferey est un auteur de romans policiers. En 1994, il publie chez Balle d'Argent son premier roman "Avec un ange sur les yeux". Il sort la même année son premier polar, puis quatre ans plus tard le très remarqué "Haka". Il écrit aussi pour les enfants, pour des musiciens, le théâtre et la radio. Il se consacre aujourd'hui entièrement à la littérature. Caryl Ferey a obtenu le Prix SNCF du polar 2005 pour "Utu" et le Grand prix de littérature policière 2008 pour "Zulu".

Commenter cet article