Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

THE JEANOCIDE

Publié le par Bob

THE JEANOCIDE

Petite anecdote : j’ai reçu ce livre par « omission » suite à un achat. En effet, le vendeur l’a ajouté à ma commande pour compenser un oubli et je l’en remercie car « Ma part d’ombre » est l’offrande d’un écrivain hors norme. A travers la quête de la Rouquine, la démarche de James et dans cette succession chronologique de rapports de police, c’est évidemment Lee Earle Ellroy qui apparaît au grand jour et qui suscite notre intérêt.

Le 22 juin 1958, le petit James a dix ans et on lui annonce que sa mère, Jean Ellroy, a été assassinée. Un léger sourire marque son visage. En 1995, l’auteur décide de relancer l’affaire en faisant sa propre enquête avec un détective et en lançant un appel à témoin.

L’enquête initiale, la quête et une chronique des homicides de femmes aux USA occupent la majeure partie de ce récit mais on découvre surtout un pan de la vie de Ellroy. De la drogue aux divers délits, de l’alcool au sexe, il traine sa jeunesse avec un père indifférent qu’il finira par haïr. Il cède son passé sans pudeur, avec son style âpre et direct. Devoir de mémoire. Devoir d’amour pour son épouse qui l’a poussé à entreprendre cette investigation. Ellroy et son ami détective décortiquent, analysent et façonnent des hypothèses. Le mystère restera entier. Geneva Hilliker Ellroy n’est plus mais elle reste cette mère qui a finalement hanté son existence et qui est la genèse de son « Dahlia Noir », roman si proche de la réalité. Elle est aussi présente dans tous ses romans comme l’affirme Ellroy. Troublante et captivante, une œuvre autobiographique qui dérange. Ami lecteur voyeur, tu vas prendre le pouls de James. Un cœur qui s’est enfin mis à battre en 1995 ?

Note : 4/5

Mention : James Ellroy semble n’avoir jamais été aussi sincère.

Titre : « Ma part d'ombre » Traduit de l'Anglais (Etats-Unis) par Freddy Michalski Collection : Rivages Grand format 492 pages Paru en Mars 1997

James ELLROY n’est plus à présenter.

Commenter cet article