Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

ALL INCLUSIVE

Publié le par Bob

ALL INCLUSIVE

Après son Versus qui m’avait secoué les tripes, Antoine Chainas, proclamé « Houellebecq du polar », le phénomène de la littérature noire - Gaffe aux superlatifs Bob, attention... - s’aventure dans un registre toujours aussi déviant. On n’aborde pas un Chainas comme on le ferait pour un autre auteur. Il faut s’y préparer sinon c’est l’uppercut dans les gencives et le knock-out assuré.

Pourquoi des malades échappés de l’hôpital sont-ils découverts suicidés avec la particularité d’avoir développé un cancer foudroyant ? Deux flics vont enquêter. Javier, le capitaine, tombe raide dingue du jeune Plancher. Entre en scène DRH, un mec qui dégraisse les mammouths et plutôt pas bien dans ses baskets. Il va rencontrer Veronika...

Ah, l’amour, toujours l’amour ! Tu en veux, tu vas en avoir de l’amour ami lecteur. Et du qui fait mal, et du qui fait du bien, du en direct live, à vif, en chair et en os. Mais ne te désespère pas aussi vite, tu auras aussi ta dose d’émois amoureux, de tendresse. Love. Chainas ne se contente pas de décrire, il te met le couteau sous la gorge et bonjour le voyage initiatique. Contrairement aux précédents ouvrages, il a fait la démarche d’installer ses personnages dans l’histoire et leur offre un corps (si fragile), une âme (corruptive) mais aussi un cœur (chancelant). Et puis, il y a Veronika, vers qui tous les regards se tournent, et son voyage sordide qui n’est pas du low-cost, on est dans le all inclusive avec service 24h/24. Alors, malgré cette hypnotique sensation de souffrance extrême, de passion succombant à l’inattendu, pointe ce soupçon de presque rien, d’aboutissement inéluctable. Car chaque personnage veut arriver à sa ou ses fin(s). Chainas poursuit sa réflexion sur les atteintes de la société sur les êtres, leur incapacité de contrôle, leur supplice face au châtiment dernier. De soubresauts en gestes désespérés, ils tentent de triompher. Mais la peine capitale aura raison d’eux. Couic ! Théâtralement beau.

Note : 3,5/5

Mention : Si comme moi tu parviens à cette sentence « L’harmonie n’est que souffrance », tu auras peut-être, cher lecteur, le sentiment d’avoir fait un bon bout de chemin dans cette histoire d’amour radioactive ou peut-être pas...

Titre : Une histoire d’amour radioactive Collection Série Noire, Romans noirs, Gallimard Parution : 16-04-2010 288 pages

Antoine Chainas, né en 1971, vit et travaille dans le sud de la France. Il s'est imposé, à partir de 2007, comme l'un des auteurs phare de la collection « Série noire » dirigée par Aurélien Masson chez Gallimard.

Commenter cet article