Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

LES CLAPOTS NOIRS

Publié le par Bob

LES CLAPOTS NOIRS

Si ce n’étaient les vives et élogieuses réactions des critiques, les dithyrambes des lecteurs, les « wow » des bloggeurs, je n’aurai pas mis un seul centime d’euro pour me procurer ce roman. Tu fais comme moi lecteur, tu prends le bouquin dans ta poigne, tu reluques la couv’ et, comme le bébé qui hurle avec sa crotte dans la couche, tu le retournes pour en savoir plus sur la teneur des dégâts. Et là, c’est la catastrophe ! Le résumé de la « quatrième » te laisse sans voix, tes voisins pensent à une crise catatonique, à un AVC revanchard qui te laisse la bouche pendante, le regard hagard. C’est quoi cette histoire de famille à la noix avec ce père introverti et son jeune fils prêt à battre le record du tour du monde à la voile et collant aux basques de « l’étrangère ». Celle-ci semant la discorde dans un couple « tout ce qu’il y a de bien » en apparence. Oui, cette gentillette bluette qui se déroule à Chattam au mois d’Août 1926 restera dans le rayon de ma libraire préférée malgré son port de tête altier et ses petits yeux noisette.

Mauvais rêve.

Plouf, plouf, j’ai choisi Thomas H. Cook !

Sacrebleu, ce Cook-là a mitonné un ragoût dont il a le secret. Ce type sait donner aux mots toutes leurs teneurs, leurs saveurs, saupoudrant son histoire d’indices qui n’en sont pas vraiment et t’offre ce qu’il a de meilleur. Je n’ai pas aimé ce Lieu-dit Noir-Etang, je l’ai dégusté comme cette guimauve de ma jeunesse lointaine. Tu la laisses fondre dans la bouche et c’est l’explosion dans les papilles. Par touches successives, insidieusement, l’auteur t’entraîne vers cet étang dont tu finis par connaître le pouvoir diabolique. Lecteur, sous couvert d’une saga familiale aux faux relents du XIXème siècle, tu vas sombrer corps et âmes dans le piège. Tu vas basculer dans ce Noir-Etang, peut-être sans fond, qui sait, pour ne jamais en remonter. Thomas H. Cook livre ici un authentique bijou, je te le jure ! Dans les pas d’Henry, le fils de famille, tu vas suivre la Muse, celle qui va lui offrir ce que nul autre ne peut lui offrir : l’Epanouissement. Mais ce ne sera pas aussi simple que cela. Dans son viseur, un drame se forme comme une houle menaçante sur les clapots de l’Etang.

Note : 4/5

Mention : Savoureux !

Au lieu-dit Noir-Étang... (The Chatham School Affair, 1996), de Thomas H. Cook, Seuil/Policiers (2012). Traduit de l'anglais (États-Unis) par Philippe Loubat-Delranc, 354 pages.

Thomas H. Cook : Né en 1947 en Alabama, Thomas H. Cook a été professeur d'histoire et secrétaire de rédaction au magazine Atlanta. Avant d'écrire son premier roman policier, il n'en avait pas lu un seul! Une dizaine de titres de l'auteur ont précédemment paru chez L'Archipel et Gallimard (Série Noire). Un Edgar Award a récompensé Au Lieu-Dit Noir Etang..., publié avec succès au Seuil en 2011. Thomas H. Cook vit au cap Cod et à New-York. (Source Seuil)

Commenter cet article

wollanup 29/07/2014 11:31

Et le reste de sa production est impeccable mon cher BOB!

Bob 29/07/2014 23:33

Trop de découvertes en cours mais le temps viendra où... merci à toi !