Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

DEXTER EN GALERE

Publié le par Bob

DEXTER EN GALERE

J’ai le regret de t’annoncer ami lecteur que je n’ai JAMAIS vu un seul épisode de Dexter (oh, la honte !). Non pas que je sois réfractaire aux serial killers mais je ne suis aucune série. Aussi, le support papier (mon premier Dexter) s’est imposé et je n’ai pas été déçu.

Dexter s’aperçoit qu’il a été repéré alors qu’il accomplissait sa tâche obscure. Le témoin lui fait savoir qu’il va en baver grave. Et Dexter malgré ses recherches se voit accusé de meurtre. Forcément, il est mis sur la touche. Être flic et assassin ça ne fait pas bon ménage. Il est seul et doit se tirer de cet imbroglio alors que sa famille est menacée.

J’aime quand une histoire me parle et j’apprécie d’autant plus quand le personnage principal s’adresse à moi. Jeff Lindsay, en utilisant la narration, donne du corps et une âme à Dexter qui va dans cet opus livrer ses doutes et ses craintes. Galère avec son épouse, son frère et sa sœur, avec ses enfants, avec ses collègues, avec un emmerdeur de première (le sergent Doakes), avec ses supérieurs, avec le « témoin ». Autant te dire que son quotidien devient un sacré merdier. Dexter est un psychopathe, tu le sais mon cher lecteur, dont le comportement antisocial efface toute émotion, toute empathie envers autrui. L’auteur distille un humour décalé associé aux symptômes de Dexter. Je m’en suis délecté. « Bizarrement, le légiste n’a pas l’air surpris, j’imagine que quand on a travaillé assez longtemps avec des cadavres et des flics à Miami, il est normal qu’on vous demande de rechercher des tacos dans le ventre d’un policier mort. »

Note : 3/5

Mention : Je m’suis fait un pote. Son nom ? Dexter !

Titre : Double Dexter de Jeff Lindsay, 432 pages Paru le 03/01/2013 Traduit de l’anglais par Pascal Loubet

Jeff Lindsay (États-Unis) Écrivain, musicien et comédien a créé Dexter, le héros de la désormais célèbre série télévisée éponyme.

Commenter cet article