Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

HELAS VEGAS

Publié le par Bob

HELAS VEGAS

« Pour Robert, admirateur de Barry Lyndon, ... » J’ai un point commun avec Munoz, rencontré au salon Polar’Encontre (Lot et Garonne - février 2014), nous sommes fan de ce film. Eh oui, ami lecteur, j’ai réussi à caser le salon, mes goûts cinématographiques, ma (très) relative amitié avec cet auteur de polar espagnol.

Mike Demon (ça commence fort avec un tel nom) trace la route pour vendre ses polices d’assurances et sa chiotte tombe en rade l’obligeant à sécher sur pied à Vegas. Et qu’est-ce que tu fais dans ce cas-là ? Tu joues, tu bois, tu vas aux putes, etc. Demon, souvent loin de sa petite famille, avait déjà une maîtresse mexicaine. Alors que le désastre annoncé se produit, il n’arrive plus à la contacter. Peut-être le seul lien qui le maintenait en vie ...

Tout axé sur le personnage principal, « Babylone Vegas » ne nous délivre pas du mal. Mike Demon a subi le traumatisme du suicide de son prêcheur de père et la solitude est son meilleur ennemi. Aussi quand s’ouvrent les portes de l’enfer du jeu, il s’y engouffre. Côtoyant les paumés, les prostitués, il s’enferme dans cette prison dorée. Je me suis laissé tenté et j’ai suivi sa chute jusqu’à son aboutissement. Les faiblesses de la nature humaine, quand la tentation est trop forte, sont parfaitement décrites. « Babylone Vegas » fut un bon moment de lecture, pas plus.

Note : 2,5/5

Mention : Le joueur de poker amateur que je suis a tremblé mais n’a pas flanché. All in pour Demon !

Titre : "Babylone Vegas" de Jose Luis MUNOZ. Actes Sud Littérature Actes noirs Juin 2010 288 pages Traduit de l'espagnol par : Alexandra CARRASCO

José Luis MUNOZ : Né à Salamanque en 1951 vit depuis de nombreuses années à Barcelone, où il se consacre à l’écriture et à diverses activités journalistiques. Il a déjà écrit une vingtaine de romans noirs, parmi lesquels La Dernière Enquête de l’inspecteur Rodriguez Pachon (Actes noirs, 2008).

Commenter cet article

Bernard Guilmot 11/02/2014 22:52

Si ce n'est déjà fait, à lire : les "Alack Sinner", BD avec Sampayo au crayon...

Bob 12/02/2014 21:24

Il me semble avoir déjà survolé son œuvre. Survolé seulement. Merci Bernard !